Vous avez UN nouveau message.

Ça fait un bail que je ne suis pas venue me poser par ici. Pour dire vrai, ça fait un bail que je ne me suis pas posée tout court. Et là, je suis en vacances alors je me pose. Et donc, je me pose ici.

D’abord, si tu me suis depuis un petit moment, tu sais que cette année était une année studieuse, et doublement. J’ai passé deux examens cette année, que j’ai réussis. Une année fructueuse, dit-on.

Et puis, j’ai passé une année en IME, une années mouvementée, une année riche. Une année à m’énerver aussi et à me battre contre des moulins. Les moulins étant donc les adultes; j’ai rarement vu un endroit où l’on brassait autant de vent. Et les gosses dans tout ça?  Les … quoi? Bref, j’ai fait le mouvement, j’ai demandé un poste en collège, que j’ai eu. Je garde un poste spécialisé, mais je reviens dans l’enseignement ordinaire.

Et puis, il y a l’écriture et ce blog. Il y a quelques temps, je rêvais d’être publiée. Et puis, j’ai touché de très près la réalité. Ce n’est pas si simple, ce n’est pas si rose, ce n’est pas si sain. Bref, un milieu décevant de plus. Et puis je n’ai pas le temps. Je n’arrive pas à raccrocher des chapitres, à me tenir à un thème. J’aime vraiment le format chronique. Depuis cette année, j’écris aussi ailleurs. Dans des lieux secrets que je tairais, question d’anonymat. L’anonymat c’est la vie de ce blog. C’est la liberté d’y écrire ce qui me chante, comme ça me chante.

Ceci dit, je me questionne vraiment quant à l’avenir de La Chronique Qui Pique. Bref, habituelle remise en question de blogueur, rien de spécial.

Et aussi, j’ai décidé de ne pas participer au concours E-crire aufeminin. Les sujets imposés me mettent dans un état de stress pas possible, la course aux votes et le reste c’est pas mon truc. Tant pis pour les cadeaux, la soirée classe et tout le reste. Toute façon, si j’avais gagné un jour, je me serais bandée la gueule pour pas qu’on me reconnaisse à la soirée, alors hein, ça vaut pas le coup.

Un petit billet pour donner des nouvelles, une sorte de parenthèse dans les textes de La Chronique, pas un vrai texte, mais quand même, j’allais pas vous laisser l’été mariner dans votre angoisse mes pauvres petits lapinous.

Je pose donc tout ça ici, avant de revenir poser des soit disant vrais textes très vite.

PS : faut vite que j’écrive un billet sur le camping, parce qu’au moment où j’écris, un connard chante « je t’aime à l’italienne » dans le micro d’un camping voisin.

Publicités

8 réflexions sur “Vous avez UN nouveau message.

  1. man dieu je n’avais pas eu cette chanson dans la tête depuis un bail moi je sais pas si je dois te remercier hi hi !
    Ben écoute je ne sais pas si ce sera mieux ton retour dans l’enseignement dit normal mais j’espère que e sera plus reposant, il n’y a rien de pire que cette sensation de frustration quand tu n’arrive pas à faire entendre la voix de la raison et la voie de la sagesse ^^

    Ecrire sur un sujet te stresse c’est dommage j’aurai adoré voir les photos de la soirée classe avec ton masque de venise pour pas qu’on te reconnaisse =)

    gros bisous et bonnes vacances ♥

    J'aime

  2. Une très chère amie commune me tanne pour passer au grand format, je lui oppose exctement tous les arguments que tu listes ici. Quant aux moulins, ils me désespèrent. Et les campings, je fais un détour quand j’en vois un, au grand dam de mes gosses, ces ignorants, qui s’imaginent que c’est à ça que ressemble le paradis, alors qu’on sait bien que le paradis a plus l’air d’une île déserte sans chanteurs et sans micros.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s